70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Axes stratégiques de développement


L’IPC a été créé en 1969 comme Faculté Libre. Elle entend inscrire son développement selon les cinq axes qui s’inscrivent dans le travail contractuel avec l’État (2013-2018) et qui structurent son activité pour l’avenir.

Axe 1 - La formation

L’IPC veut faire de ses formations un gage de réussite pour ses étudiants. En effet, l’IPC prépare les étudiants à un diplôme de licence, dans le cadre d’un Jury Rectoral, dans le domaine des sciences humaines et sociales : la licence mention philosophie et la licence mention psychologie qui ont pour objectif de donner un socle de connaissances permettant une poursuite d’étude en master ou de passer différents concours (commerce, éducation spécialisée, assistance sociale…).

L’organisation pédagogique axée sur le suivi personnalisé a essentiellement pour but de donner aux étudiants une solide culture générale par la philosophie et l’approche transdisciplinaire tout en les préparant à la vie professionnelle, notamment dans les secteurs suivants : enseignement, communication, journalisme, marketing et ressources humaines. À cette fin, l’IPC a mis en place un « plan réussite en Licence » et a pour souci d’allier initiation à la recherche, approfondissement des disciplines concernées et formation à une large insertion professionnelle.

La pédagogie s’efforce de concilier les apprentissages fondamentaux des disciplines, une orientation recherche (interventions d’enseignants-chercheurs) et la maîtrise des méthodes de travail (interventions d’enseignants de CPGE).

Pour mettre en œuvre ses formations l’IPC a centré et poursuivra son travail sur l’encadrement et le suivi pédagogique : 91 enseignants dont 64 docteurs assurent des cours et travaux dirigés. Parmi eux, 3 docteurs à temps plein (dont un qui dirige l’institut), 1 docteur à temps partiel ainsi qu’un doctorant sont cadres pédagogiques. Enfin, parmi les 7 enseignants-chercheurs de l’IPC à temps partiel certains sont chargés de l’accompagnement et du suivi des étudiants.

L’établissement n’a pas pu jusqu’à présent ouvrir de Master, mais étant donné la forte demande des étudiants pour la poursuite d’études en Master de philosophie, l’IPC a engagé des relations avec les établissements qui offrent aux étudiants des poursuites d’étude post Licence. Par ailleurs, l’IPC considère indispensable de continuer à chercher des conventions avec des Universités Françaises pour poursuivre les études au niveau Master.

Dans l’immédiat l’IPC entretient et développera différents partenariats :

D’une part un accord avec l’Institut Catholique de Paris (ICP) dont l’unité de Recherche « Religion, culture et société » est reconnue par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MENESRI), permettant ainsi aux étudiants l’accès au Master de philosophie de l’Université de Poitiers préparé à l’ICP. D’autre part, l’IPC a signé un accord-cadre avec l’Institut Catholique de Toulouse (ICT) pour faciliter des échanges de professeurs, de personnels administratifs et d’étudiants (accès au Master Canonique et à la Recherche), de matériaux didactiques et scientifiques d’intérêts communs, ainsi que pour des activités de recherche communes. Par ailleurs, un accord-cadre de coopération a été signé avec la Direction diocésaine de l’Enseignement Catholique de Paris « en raison du fait que, depuis sa création l’IPC forme des étudiants qui, ensuite intègrent les établissements de l’Enseignement Catholique pour des postes et des fonctions variées ».

Pour l’avenir proche, L’IPC souhaiterait, une double Licence « philosophie et psychologie » qui donnerait la possibilité d’une double diplomation, et élargir son offre de formation en ouvrant une Licence avec la mention sciences politiques. Ainsi les L1 pourraient être plus généralistes.

Ainsi l’établissement ouvrirait encore plus ses étudiants au monde et à ses métiers de par la formation transversale qu’il dispense mais aussi par une compréhension des fondements politiques, économiques et sociaux du monde contemporain.


Axe 2 - La recherche

L’IPC dans sa stratégie globale veut contribuer au développement de l’interdisciplinarité, voire de la transdisciplinarité, au moyen de la philosophie. Elle se propose plus particulièrement d’interroger les incommensurabilités, qui sont autant d’obstacles à l’interdisciplinarité, ainsi que les unités de mesure – au sens large – qui permettent la « comparaison » des champs disciplinaires entre eux.

L’IPC a donc renforcé, et continuera dans cette dynamique, la présence d’enseignants-chercheurs dans les enseignements de spécialités, tout en mettant en place des équipes de Recherche.

Cette Recherche est placée sous la compétence du Conseil Scientifique.
Compte tenu de la taille de l’IPC, celui-ci a compétence également pour les formations. Son rôle est de fixer les objectifs aux Equipes de recherche, d’apporter des conseils, d’améliorer les projets et de vérifier les améliorations.

Chaque équipe détermine, après discussion interne, un, ou plusieurs, axes de recherche choisis pour une durée de 3 à 5 ans, après acceptation du projet par le conseil scientifique de la Faculté.
L’axe de recherche se concrétise par la publication d’un ouvrage (ouvrage collectif, projet d’article, film, etc.) ou l’organisation de colloques ou journées d’études, donnant lieu si possible à des actes publiés.

La recherche de l’IPC est organisée autour d’axes interdisciplinaires portant des projets qui veulent faire discuter des chercheurs de domaines différents pour ouvrir les domaines de recherche aux questions transversales traitées par la philosophie pratique, par la philosophie spéculative ou par la psychologie.

Pour valoriser ces actions de recherche, l’établissement a mis en place des partenariats à long terme avec des établissements d’enseignement supérieur ou avec des grands organismes.

Une personne chargée de la diffusion de la recherche, assistée par un membre des services généraux, en travail direct avec les coordinateurs de chaque axe de recherche, est responsable du suivi de ces partenariats. Elle assure le suivi de la valorisation de la recherche dans toutes ses implications concrètes.

Pour valoriser ses activités de recherche, l’établissement met en place des outils qui permettent leur application concrète.

Par ailleurs, l’établissement valorise ses recherches scientifiques grâce à plusieurs actions et partenariats qui lui permettent de rejoindre des publics définis par les membres des équipes de recherche propres à l’IPC.

Un budget a été mis en place pour valoriser la recherche, en exploitant son potentiel et en maximisant ses retombées scientifiques et pratiques.


Axe 3 - Les relations internationales

Dans le cadre de la Charte Erasmus pour l’Enseignement supérieur 2014-2020, l’IPC s’est engagé à faire de « l’ouverture à l’international […] une priorité pour les années à venir en fonction des possibilités de partenariats et des possibilités financières de l’établissement ».

L’établissement tient par ailleurs à faire connaître et à enrichir son action de recherche au plan européen et international.

L’IPC est membre de l’Association Européenne des Facultés Libres (AEFLib) qui constitue « un forum de réflexions, de discussions et de propositions sur les questions concernant les Universités ou Facultés Libres dans le cadre de leur appartenance à l’Europe et à chaque pays ». Par ailleurs, elle a pour objectif de développer et d’approfondir « la connaissance mutuelle, les rapprochements et la coopération entre les différentes Universités ou Facultés Libres », afin d’aboutir à des actions concrètes.

Par ailleurs, l’établissement développe des échanges avec des chercheurs étrangers dans le cadre de ses propres événements de recherche. En 2017, ont ainsi été invités des chercheurs des universités de Séville, de Zurich, de Munich et de Pérouse dans le cadre de journées d’étude. L’établissement prévoit également un colloque international sur Eddington en 2019 avec la perspective de plusieurs partenariats avec des universités ou des grands organisme internationaux.

Ces rencontres internationales peuvent donner lieu à des publications multilingues diffusés dans plusieurs pays.

Enfin, certains enseignants membres des équipes de recherche peuvent être amenés à aller étudier à l’étranger dans le cadre de leurs travaux (par exemple : recherche sur Eddington à Cambridge – Angleterre) sur le budget IPC.

Dans cette dynamique d’ouverture, les membres des équipes de recherche de l’établissement sont invités à participer à des rencontres européennes et internationales dans le cadre de journées d’étude, de colloque ou de conférences :

  • Dans le cadre de partenariats définis avec des universités étrangères  ;
  • Dans le cadre d’invitations ponctuelles  ;
  • Dans le cadre de conférences internationales organisées par ses partenaires.

Axe 4 - La vie étudiante

Compte tenu de l’objectif d’excellence visé par la formation, les dispositifs d’aide à la réussite sont au cœur de la pédagogie de l’établissement. Sur ce point, il est à remarquer que les étudiants les plus en difficultés sont particulièrement accompagnés notamment à travers la mise en place d’un tutorat avec des étudiants de Master.

Par ailleurs, chaque étudiant bénéficie d’un suivi personnalisé par un enseignant permanent qui se rend disponible pour recevoir individuellement les étudiants chaque fois qu’ils le souhaitent soit pour des questions d’ordre pédagogique, soit pour un discernement en vue d’une réorientation ou d’une poursuite d’études.

Parties intégrantes de la formation, différentes activités sont sous la responsabilité des étudiants dans le cadre du Bureau des étudiants (BDE) : Théâtre ; Sport ; Journal (Déphi) ; Chorale ; Révolte-toi (Fédération Française de Débats) ; Association IPC initiatives (association de Loi 1901) ; Soirée Spectacle (environ 900 spectateurs par an) etc. Elles sont l’occasion pour eux de réaliser un projet et de développer des compétences utiles au monde professionnel (travail en groupe ; prise d’initiatives ; capacités organisationnelles ; capacités de gestion ; capacités de collaboration avec des professionnels), mais également de pouvoir renforcer la cohésion et faire émerger les compétences et talents propres à chacun.

Afin de favoriser la pratique du sport l’IPC loue une salle à proximité des locaux de l’établissement à raison d’une heure par semaine.

Soucieux de l’accessibilité de la formation à un large public et dans l’attention à la lutte contre les discriminations et les stéréotypes, les formations tant en philosophie qu’en psychologie, comprennent en leur sein une sensibilisation à ces sujets.

De manière concrète également, l’IPC met en place des aides financières facilitant l’accès à la formation : en 2016-2017, 33,3 % des étudiants étaient Boursiers d’Etat et 20 % des étudiant ont bénéficiés de bourses internes en 2016-2017, soit un total de 43 % des étudiants bénéficiant d’une aide.


Axe 5 - L'insertion professionnelle

Dans la perspective d’offrir à ses étudiants une formation de qualité, l’IPC intègre au sein de la Licence plusieurs modules préprofessionnels ainsi que la préparation, dès la première année, d’un module de Valorisation des Expériences et des Compétences en vue de l’insertion professionnelle. A travers ce certificat proposé aux étudiants (hors Licence), l’IPC donnera la possibilité de mobiliser des outils de connaissance de soi et de valorisation (écrite et orale) des expériences et des compétences en des contextes variés.

Au cours du cursus Licence un module « Stage et rapport de stage » avec la présence de professionnels, est intégré à la formation. Ce stage de 120 heures a lieu dans le cadre d’une convention formalisée. Les étudiants sont ensuite évalués à l’écrit sur leur rapport ainsi que lors d’une soutenance orale devant un professionnel du secteur concerné.

Pour leur orientation, les étudiants ont en outre la possibilité d’un accompagnement personnalisé par des professionnels.

Un réseau d’alumni est mis en place et formalisé notamment par le développement d’un site internet spécifique afin de favoriser l’accompagnement des étudiants actuels par d’anciens étudiants.

On peut noter que l’orientation post-Licence est marquée essentiellement par la continuation de cycles d’études. À côté d’un nombre particulièrement limité d’étudiants qui commencent une vie professionnelle, un engagement humanitaire ou autre, ou qui bifurquent pour une autre Licence (Lettres, Histoire, Droit, etc.), la grande majorité poursuit en deuxième cycle, soit dans des filières universitaires, soit dans des Écoles ou des Instituts souvent intégrés par concours (IEP, IAE, Celsa, ESC, Edhec, IGS). Les diplômés de la Licence de philosophie, à côté d’une entrée en Master 1 de philosophie (45%) majoritairement suivi à Paris IV Sorbonne, s’orientent pour la plus grande part vers des formations encore générales mais tournées vers des secteurs d’entreprises (RH, commerce, communication).

Les diplômés en Licence de Psychologie quant à eux poursuivent pour la grande majorité en deuxième cycle, soit en Master de Psychologie (57 %), soit en Masters RH et Communication, ou encore dans des Écoles du secteur éducatif et social souvent intégrées par concours.