70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Produit


Cahier n°72-73 “L’école, entre savoirs et pouvoirs” de P. Jacob

0,00

Catégorie : Étiquette :

Description

Les difficultés actuelles que rencontre l’École dans sa relation au pouvoir politique s’inscrivent dans un changement de conception de ce pouvoir. Quand celui-ci dépendait des finalités données par Dieu, l’École, pour sa part, était finalisée par la transmission d’un savoir à portée universelle. À l’époque moderne, une véritable inversion se réalise. Le pouvoir politique et la volonté humaine deviennent premier, et l’acquisition du savoir se conçoit en fonction des avancées scientifiques et techniques. C’est en reconsidérant la nature de la société politique et de la famille que la place de l’École pourra se préciser. Or c’est premièrement à la famille qu’il revient d’engendrer et d’éduquer l’enfant pour former son humanité. C’est cette finalité, qui ne dépend pas de la volonté, même politique, qui éclaire la place que peuvent pendre l’École et l’État. La considération de chacune de ces institutions mettant en évidence une altérité féconde si elles sont reconnues dans leur nature propre.

Pascal Jacob, professeur agrégé de philosophie, enseigne en Terminale et à l’IPC. Il a publié L’école, une affaire d’État ?, Mame-Édifa, coll. « Matières à penser », 2009.

ante. leo ultricies dictum dolor mattis Donec Aenean ut eget libero.