70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Produit


Cahier n°75 “Qu’est-ce qui constitue les personnes comme personnes ?” de R. Spaemann

0,00

Catégorie : Étiquette :

Description

La personne se caractérise comme un être ayant un « rapport à soi » qui lui donne de poser des actes spécifiques dont celui de l’engagement. Mais l’identité personnelle n’est pas pour autant subjective, elle se confond avec l’existence de l’être objectivement reconnaissable par les membres de la communauté à laquelle il appartient, indépendamment de toute qualité et de tout devenir. En effet, dissocier l’être-personne de l’être humain ne peut aboutir qu’à des décisions arbitraires, qui mettent en péril l’existence des personnes ne répondant pas aux critères qualitatifs retenus. C’est bien par naissance que l’homme appartient à la communauté des personnes, mais il ne s’agit pas d’un lien uniquement biologique. L’identité de la personne est profondément ancrée dans la relation interpersonnelle. En l’absence d’un critère permettant de déterminer à quel moment l’être humain devient personne, il convient d’identifier cet instant avec celui de la procréation.

Robert Spaemann, professeur émérite à l’université de Munich, est une figure éminente de la philosophie morale en Allemagne. Il interroge de manière critique les grands courants de la modernité. Il a notamment publié Les personnes. Essai sur la différence entre « quelque chose » et « quelqu’un », Paris, Éd. du Cerf, 2009.

in elementum commodo quis, adipiscing risus