70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Produit


Cahier n°69 “Des yeux pour ne pas entendre” de C. Molzino

0,00

Description

La position lévinassienne sur l’image est révélatrice de la double origine de la pensée occidentale : Jérusalem et Athènes. À côté de l’apport de la Genèse où l’homme est connu « à l’image de Dieu », on trouve dans La réalité et son ombre un rejet radical de l’oeuvre d’art. Car l’image livre aussi un double caricatural du réel et peut se faire envoûtante et destructrice du sujet. Cette perspective est liée chez Levinas à une double identification, celle de l’image artistique au rythme. Mais aussi celle du savoir comme un voir. En raison de l’héritage grec, la visualité est pensée dans sa distance objectivante, à l’opposé, le sonore, ou rythmique, est perçu comme une emprise totale, fusionnelle et aliénante. Mais le rythme peut aussi se comprendre comme respiration ; ce qui ouvre à une tout autre perspective.

Claude Molzino, professeur agrégée, docteur en philosophie, enseigne en Terminale et à l’IPC en « Préparation des concours d’enseignement ».

quis libero et, lectus sem, vel, quis, vulputate, mi, ultricies