70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Produit


Cahier n°75 “L’art d’être ignorant” de G. de Chefdebien

0,00

Description

Longtemps délaissée car réputée s’appuyer sur l’opinion, et censée nécessiter le dialogue, dont la forme n’est plus usitée, la dialectique aristotélicienne suscite à nouveau l’intérêt. Contrairement à celle de son maître Platon, la méthode d’Aristote consiste bien à interroger la position de ses prédécesseurs et ce pour enrichir sa réflexion et mieux cerner les problèmes déjà soulevés. C’est pourquoi, bien qu’elle ne puisse s’apparenter à une démarche scientifique, puisque son domaine reste celui du probable, elle peut revendiquer, comme la philosophie, la recherche de la vérité. Confrontée à sa propre cohérence, interrogée, l’opinion la plus répandue est un gage d’universalité. La dialectique aristotélicienne permet ainsi d’approcher au plus près de ce que la science ne peut atteindre.

Guilhemette de Chefdebien, doctorante, enseigne la philosophie ancienne et la dialectique à l’IPC.

felis Curabitur in ante. libero amet, ipsum