70, avenue Denfert-Rochereau
75014 PARIS
Nous écrire
Tél. : +33 (0)1 43 35 38 50

Retour sur la Journée d’étude du 17 novembre sur “Le principe du monde”

20171117 JE Le principe du monde

Le 17 novembre 2017, une journée d’étude qui a rassemblé environ 70 personnes a été organisée dans le cadre de l’axe de recherche Métaphysique, philosophies de la nature et pratiques scientifiques en partenariat avec les archives Henri Poincaré – CNRS autour de l’ouvrage Le principe du Monde (PUIPC 2016) de Michel Bastit.

En 2016, les Presses Universitaires de l’IPC publiaient l’ouvrage Le principe du monde de Michel Bastit, Professeur des universités et chercheur aux Archives Henri Poincaré – CNRS. Dans cet ouvrage l’auteur se demande, à travers les différentes interprétations de la physique relativiste et de la mécanique quantique, si le mouvement qui caractérise l’ensemble de ce qui est dans le monde conduit, en raison de ce qu’il implique, a un premier principe susceptible d’être reconnu comme Dieu.

Une journée d’étude qui a rassemblé environ 70 personnes a été organisée dans le cadre de l’axe de recherche Métaphysique, philosophies de la nature et pratiques scientifiques en partenariat avec les archives Henri Poincaré – CNRS. Elle a permis à des chercheurs en science ou en philosophie de discuter avec l’auteur sur cette audacieuse contribution.

La journée, placée sous la présidence de Paul Clavier, Professeur des universités (Lorraine), était construite autour de trois questions :

La démarche philosophique de Michel Bastit est-elle pertinente ?

Son interprétation des sciences est-elle acceptable ?

Le principe du monde est-il nécessairement Dieu ?

  • Paul Clavier a donné une présentation très précise de l’ensemble de l’ouvrage en interrogeant l’auteur sur les enjeux de son argumentation.
  • Bruno Couillaud, enseignant à l’IPC, est revenu sur le chapitre 2 qui aborde la problématique de la persuasion et de la démonstration.
  • Le professeur Frédéric Nef, Directeur d’études EHESS, a, pour sa part, interrogé le chapitre 3 intitulé «  De la pensée à la pensée ou de la pensée à l’existence ? »
  • Francisco José Soler Gil, professeur en physique et en philosophie à l’université de Séville, a abordé les chapitres 6 à 10 sous l’angle des interprétations de la relativité générale.
  • Antoine Suarez, directeur du centre de philosophie quantique de Zurich, a abordé les mêmes chapitres sou l’angle de la mécanique quantique.
  • Emmanuel Brochier, MC à l’IPC, a envisagé dans les chapitres 5 et 11, les emprunts à la physique d’Aristote dans la perspective de son commentaire thomasien.
  • Michel Bastit a quant à lui conclut cette journée en montrant en quoi ce principe du monde pouvait être identifié à Dieu, reprenant ainsi le chapitre 12, dernier chapitre de son livre.

Les apports des différents chercheurs pendant cette journée ont souligné l’intérêt et le sérieux de l’ouvrage de Michel Bastit, tout en interrogeant les limites du caractère démonstratif que l’auteur a cherché à donner à son étude.

Les actes de cette journée seront publiés aux Presses Universitaires de l’IPC. Une journée d’étude dans le cadre de l’axe de recherche Métaphysique, philosophie de la nature et pratiques scientifiques de l’IPC autour de l’ouvrage L’art et le désir de Dieu de Roger Pouivet, Professeur de l’université de Lorraine, aura lieu le 13 juin à l’IPC.

Share